Marché de Noël à l’école secondaire L’Escale

Par | Nouvelles

Le samedi 10 décembre dernier avait lieu le premier Marché de Noël de l’école secondaire l’Escale, à Asbestos.L’événement a permis à plusieurs classes et groupes d’élèves de s’impliquer au sein de leur école par un projet concret : celui de participer à un marché de Noël. Chacun des groupes participants était libre de vendre les produits ou les créations de leur choix. Les profits engendrés leur revenaient pour le financement d’un projet de classe de leur choix (sortie, dîner spécial, récompenses pendant l’année scolaire, etc.).De plus, chaque groupe, à même les profits cumulés lors de cette journée, a remis un montant afin qu’il soit réinvesti au sein de l’école et profite à toute la communauté de l’Escale, par exemple pour améliorer la salle de jeux, ou pour acheter un four micro-onde.Nous espérons que ce projet aura une certaine pérennité et que le marché de Noël devienne une tradition pour l’Escale. Cet événement, qui s’est avéré fort achalandé, a certainement contribué à la visibilité de l’école dans à la communauté de la ville d’Asbestos et a permis, du même coup, de présenter les forces et les talents des élèves.  

Concert de Noël de l’harmonie St-Patrice

Par | Nouvelles

Texte rédigé par les Reporters St-PatriceLe vendredi 16 décembre en après-midi, l’harmonie St-Patrice a présenté son  concert annuel de Noël dans le gymnase de l’école. Les musiciens ont interprété quatre pièces dont deux mélodies de Noël. Les élèves ont apprécié ce spectacle puisque la musique les a transportés dans l’ambiance des Fêtes. De plus, l’harmonie de l’école secondaire de la Ruche s’est jointe au concert afin d’interpréter des pièces variées et impressionnantes. Un après-midi joyeux et festif!   

Le Noël écolo de l’école secondaire de l’Odyssée

Par | Nouvelles

L’école secondaire de l’Odyssée de Valcourt a tenu ce midi son Noël écolo, une activité de troc en vue de la fête de Noël.Cet événement était organisé par la classe de science et technologie de l’environnement de 4e secondaire de l’enseignante Corine Massé. Il avait pour but de permettre aux élèves d’amener des objets inutilisés et de les échanger contre d’autres. L’objectif poursuivi par les jeunes était de diminuer la consommation des élèves en proposant de réutiliser 400 kg de matière.Lire le communiqué          

Un repas de Noël réussi à JDF

Par | Nouvelles

Les élèves et le personnel de l’école du Jardin-des-Frontières de Stanstead ont eu le plaisir de se faire servir un délicieux repas de Noël! Geneviève Béchard, la responsable de la cafétéria, leur a confectionné un merveilleux repas chaud et des parents bénévoles sont venus le servir. Encore une fois, l’engagement de la communauté a permis d’offrir une activité de qualité à tous nos élèves. L’école tient donc à remercier Granit McCutcheon (J.E.R.A.), GranQuartz Canada Inc., Boutique Hors Taxes de l’Est Inc., Granite Center Beebe Inc., Tim Hortons de Stanstead, Rock of Ages et Granit Rouleau pour leur soutien.

Une étude scientifique à l’école du Christ-Roi

Par | Nouvelles

Les élèves du deuxième et troisième cycles de l’école primaire du Christ-Roi ont entamé un projet d’étude sur la rivière Madelaine dans la municipalité de St-Camille. L’école a en effet adhéré au programme « J’adopte un cours d’eau » du Groupe d’éducation et d’éco-surveillance de l’eau (G3E). Ce programme a pour objectif de sensibiliser, d’éduquer et de faire participer les enfants à la protection de l’environnement. Les enseignantes, accompagnées de parents bénévoles, réaliseront des activités en lien avec ce projet pendant toute l’année scolaire. Dans le cadre de ce projet, les élèves auront l’occasion d’acquérir plusieurs connaissances leur permettant, au final, d’évaluer la santé d’un cours d’eau (rivière Madelaine) de façon scientifique. Le projet comporte deux principaux volets. Dans le premier, les enfants devront récolter, identifier et dénombrer les macro-invertébrés benthiques (insectes, mollusques, crustacés…) retrouvés dans le cours d’eau. Dans le cadre du second volet, ils devront mener des analyses physico-chimiques (température, pH, oxygène dissous…) sur des échantillons prélevés dans la rivière. À partir de ces données, ils seront en mesure de déterminer la qualité de l’eau et la santé biologique de la rivière selon des paramètres reconnus.Outre le volet scientifique d’un tel projet, les élèves apprendront aussi à mieux comprendre l’environnement d’une manière élargie et seront appelés à réfléchir aux défis que représente la cohabitation harmonieuse des milieux naturels, de la population et des activités économiques de leur région.