Une histoire d’amour exposée au centre administratif

Par Nouvelles

Nous vous invitons à venir contempler les photographies de l’exposition « Une histoire d’amour » lors de votre prochaine visite au centre administratif de la CSS situé au 449, rue Percy à Magog. Ces photos ont été prises par Christelle Beauregard, Guylaine Corriveau et Nicole Lussier, employées de la CSS, ainsi que Pierre Pinard et Carol Audet, retraités de la CSS.

Elles seront exposées jusqu’au 23 juin dans les corridors du centre administratif. Le centre est ouvert de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h du lundi au vendredi.

Un retour aux sources pour Gabriel Buckley!

Par Nouvelles

Depuis son arrivée à l’école secondaire de la Ruche en août dernier, Gabriel s’est développé une nouvelle passion grâce à son enseignant d’arts plastiques : l’argile. Sous l’invitation de son ancienne enseignante de 5e et 6e année à l’école Saint-Barthélemy, il a partagé son talent auprès des jeunes, en compagnie de sa chienne Mira Asahi. En effet, d’une main de maître, Gabriel leur a montré les techniques apprises et les a accompagnés tout au long de la démarche artistique. Tous ont pu réaliser une création des plus originales. L’activité a été très enrichissante pour les jeunes. Ils ont également eu l’occasion de lui poser quelques questions sur le secondaire. Son aisance, sa détermination et son intérêt à partager sa passion démontrent que tout est possible!

Sapin de l’allure et Adopte un vélo se distinguent!

Par Nouvelles

Jeudi dernier se tenait le 5e Salon estrien de l’entrepreneuriat scolaire au sous-sol de la basilique-cathédrale Saint-Michel de Sherbrooke, sous la présidence d’honneur de M. Christian Vachon. Ce salon a pour but de donner une visibilité aux initiatives entrepreneuriales réalisées au primaire et au secondaire. Ce salon a également un caractère unique, car il est réalisé pour les jeunes et par les jeunes!

Une vingtaine de projets ont été présentés par des élèves accompagnés de leurs enseignants : tout ceci dans le but de démontrer leur savoir-faire entrepreneurial qui s’est traduit dans des projets qui ont su susciter l’étonnement des 520 visiteurs!

Le public a choisi deux coups de cœur lors de cet événement. Ce sont 2 classes de la Commission scolaire des Sommets qui ont gagné la faveur du public :

  • Volet primaire – « Sapin de l’allure », chapeauté par l’enseignant Philippe Belhumeur et ses élèves;
  • Volet secondaire – « Adopte un vélo », supervisé par l’enseignant Jacques Bureau et ses élèves, en partenariat avec l’enseignant Antoine Gagné et ses élèves.

Bravo à ces 2 équipes qui ont su se démarquer lors du 5e Salon estrien de l’entrepreneuriat scolaire!

Vous retrouverez ci-bas la description des 2 projets gagnants :

École de l’Arc-en-Ciel : Sapin de l’allure

L’entreprise Sapin de l’allure est née de la recherche-action. Les élèves ont soulevé des problématiques liées à leur milieu. Chaque année, les problématiques sont différentes et les amènent à relever de nouveaux défis.

En 2016-2017, les élèves ont travaillé à l’élaboration d’un plan pour convaincre les différents partenaires de l’importance d’avoir un nouveau gymnase à l’école. Le défi a été relevé!

Pour l’année scolaire 2017-2018, le défi était bien différent. Les élèves s’intéressaient à la malnutrition et à la pollution du lac du village. Jusqu’à maintenant, les élèves ont amassé des sous par la vente de sapins ainsi que leurs produits dérivés. Les profits ont servi à acheter deux machines à coudre, un coq, deux coqs à chair et trois poules pondeuses. Ces éléments ont été offerts à des paysans de Bukavu, une communauté située en République du Congo. Les enseignements nécessaires à ces deux projets seront offerts par des représentants de l’église de Bukavu. Les élèves en sont bien fiers!

Bref, dans le cadre d’un programme entrepreneurial, tous les élèves y trouvent du plaisir et de la fierté à en parler. Ainsi, ils ont pu y développer leur créativité, leur leadership, leur originalité, leur sens des responsabilités et plus encore!

École secondaire de la Ruche en partenariat avec l’école Saint-Jean-Bosco : Adopte un vélo

Le projet Adopte un vélo permet à des jeunes du secondaire de participer au mieux-être de leur communauté. Ces jeunes participent à la réfection de vélos qui seront remis gratuitement à des élèves du primaire provenant de familles moins bien nanties. Ils offrent aussi aux écoles primaires une panoplie d’activités favorisant les habiletés nécessaires à la pratique du vélo de façon sécuritaire. De plus, ils participent au mieux-être de l’environnement en recyclant et en réutilisant les différentes composantes retrouvées sur un vélo.

Match de basket à l’école des Deux-Soleils

Par Nouvelles

Le mercredi 16 mai dernier avait lieu le match amical de basket entre les membres du personnel de l’école des Deux-Soleils et les élèves de 5e et 6e année de l’équipe de basket. Les élèves ont fait preuve d’une grande détermination et d’une persévérance à toute épreuve, même s’ils ont concédé la victoire aux membres du personnel. Ce fut un événement mémorable pour tous les joueurs!

L’école de l’Arc-en-Ciel bouge au cube

Par Nouvelles

Le vendredi 11 mai dernier, deux groupes d’élèves de 5e année se sont transformés en mini-entraîneurs d’éducation physique afin de permettre à tous les individus de l’école d’ajouter un cube énergie à leur carnet personnel. C’est au son de musique entraînante que chacun a pu bouger et profiter d’un début de journée bien dégourdi.

Merci aux élèves responsables de cette activité!

Voyager dans le temps avec un musée mobile

Par Nouvelles

Les élèves de 5e année de la classe de Karina Côté à l’école Saint-Pie-X ont inventé un musée mobile.

À partir d’une maquette qu’ils ont confectionnée en arts, les jeunes devaient représenter une période de l’histoire en lien avec le thème de l’année : Voyage dans le temps. Les élèves ont créé une scène avec des objets représentant l’époque assignée. Ainsi, ils ont réalisé des œuvres d’art (vase antique, couronne en papier mâché, personnages en argile).

L’enseignante a eu l’idée de leur faire enregistrer un guide audio qui servirait ensuite de musée mobile. Les jeunes ont rédigé un texte qu’ils ont enregistré en décrivant la maquette et en expliquant comment on vivait à cette époque. Les autres élèves de l’école Saint-Pie-X ont pu découvrir la préhistoire, l’antiquité, le moyen âge et la renaissance sur les tablettes électroniques.

L’école Saint-Gabriel plante des arbres pour embellir la cour d’école et les élèves participent au marche-thon!

Par Nouvelles

Le 10 mai dernier, les élèves de l’école Saint-Gabriel ont procédé à une plantation d’arbres pour embellir leur cour d’école. Cette plantation représente l’aboutissement d’un projet de verdissement qui a pu être notamment réalisé grâce à Domtar, qui a fait l’achat des végétaux, et à Location Windsor, qui a fourni une excavatrice, incluant le conducteur, pour creuser les trous pour les arbres.

Dans le cadre du projet, les élèves de 6e année ont eu l’occasion de choisir le type d’arbres et l’endroit idéal de la plantation. L’enseignante, Milène Beaulieu, et le conseiller pédagogique en sciences, Hugo Marcotte, les ont accompagnés pendant un mois afin qu’ils puissent faire un choix judicieux, tout en respectant les différentes contraintes. Les élèves ont ainsi opté pour les végétaux suivants : tilleul d’Amérique, pruche du Canada, cèdre du Canada, bouleau jaune, chêne rouge, érable à sucre, hamamélis de Virginie et hydrangée.

De plus, tous les groupes de l’école ont assisté, avant la plantation, à une présentation complète réalisée par les élèves de 6e année. Deux ingénieurs étaient également présents pour guider les classes lors de la plantation.

Finalement, les élèves, en compagnie de l’ensemble du personnel, de plusieurs parents et des membres de l’organisme de participation des parents (OPP), ont participé au rendez-vous annuel du marche-thon qui avait lieu l’après-midi. Les profits de cette campagne de financement serviront à poursuivre l’embellissement de la cour d’école et à financer différentes activités éducatives offertes à l’école.

Grande vente annuelle de plants pour le jardin

Par Nouvelles

Les élèves de la Coop Jardi-Serre, inscrits au Centre d’éducation des adultes à Windsor, organisent la grande vente annuelle de plants pour le jardin qui aura lieu le samedi 26 mai prochain de 9 h à 16 h. C’est un rendez-vous à ne pas manquer au 65, 1re Avenue à Windsor (près de la serre-tunnel dans le stationnement arrière).

Vous pourrez vous procurer des plants de légumes BIO, de délicieuses tomates cerises, de grosses tomates roses, des poivrons hâtifs, différentes variétés de fines herbes, de magnifiques fleurs qui éloignent les insectes, et ce, à un prix très compétitif.

Depuis 10 ans déjà, cette coopérative éducative réunit des élèves adultes vivant des difficultés d’adaptation, une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. Ensemble, ils réussissent à se dépasser et à relever de nombreux défis.

Grâce à ce plateau de travail en horticulture, les élèves apprennent à œuvrer dans la serre. En préparant la vente des plants, ils ont l’occasion d’apprendre à faire leur budget, à calculer la monnaie et à bien servir la clientèle. « On se prépare pour réaliser nos projets personnels d’aller en appartement et on explore nos intérêts en apprenant différentes tâches dans plusieurs secteurs de travail. À l’école, ce qu’on apprend nous rend plus autonomes. On ramasse aussi de l’argent pour notre voyage et pour entretenir notre serre-tunnel », souligne l’un des élèves. Ces activités représentent un tremplin pour développer des compétences sociales et prendre part au mieux-être de la communauté.

Les élèves ont fait pousser tout ce qu’il vous faut pour que vous puissiez commencer votre jardin. Ils vous attendent!

Pour plus d’information, contactez madame Danielle Viau, au 819-845-5401, poste 16850.

À l’école Hamelin, on bouge au cube!

Par Nouvelles

Nous vous invitons à découvrir le superbe projet mené par Maxime Audet, enseignant d’éducation physique à l’école Hamelin, en visionnant la vidéo ci-dessous. Celle-ci a été réalisée et produite par les élèves du studio Agri-Techno dans le cadre du projet Fenêtre sur Wotton.

Bon visionnement!

Séance du 15 mai 2018

Par Les lendemains du conseil

Le conseil des commissaires a adopté une résolution afin d’approuver une entente relative aux frais chargés par les commissions scolaires, étant bien entendu que cette entente est confidentielle et ne peut être rendue publique tant qu’elle n’aura pas été approuvée par le Tribunal.

Le conseil des commissaires a adopté la structure administrative pour l’année scolaire 2018-2019.

Le conseil des commissaires a procédé à la nomination d’un directeur d’école.

Le conseil des commissaires a adopté une résolution pour maintenir les taux actuels des frais de surveillance et d’encadrement des élèves à l’heure du midi.

Les plans d’effectifs du personnel professionnel et du personnel de soutien général ont été adoptés.

Le conseil des commissaires a créé sept postes à temps complet de techniciens en éducation spécialisée (TES).

Les objectifs et principes de répartition des ressources de même que les critères de répartition des ressources ont été adoptés par le conseil des commissaires.

Les contrats suivants ont été octroyés :

  • Contrat à Constructions Guy Sébas Inc. pour la somme de 201 201 $ en lien avec la réfection des salles de toilettes principales de l’école secondaire de l’Escale.
  • Contrat pour la réfection des vestiaires au Centre d’éducation des adultes à Construction Longer Inc. pour la somme de 263 000 $.
  • Contrat à Toitures Sherbrooke Inc. pour la somme de 556 012 $ pour la réfection de la toiture de l’école Saint-Philippe.
  • Contrat à Epoxy Pro Inc. au montant de 168 098,78 $ pour l’imperméabilisation et drainage de la fondation et la réfection des escaliers extérieurs pour l’école Saint-Barthélemy.

À l’école Sainte-Marguerite, je m’ouvre sur le monde…

Par Nouvelles

Ce printemps, les élèves de 3e année des classes de Sindy Leclerc et Julie Labbé ainsi que les élèves ayant une déficience intellectuelle de la classe de Caroline Richard et Guylaine Côté ont réalisé des activités qui les ont sensibilisés aux différences des autres. Ce projet s’inscrivait aussi en lien avec la thématique qui avait été choisie cette année « Je m’ouvre sur le monde ».

D’abord, l’enseignante Caroline Richard a rencontré les élèves des deux classes de 3e année afin de leur expliquer la réalité du quotidien d’une personne ayant une déficience intellectuelle et de répondre à leurs questions.

De plus, à la suite d’un projet d’écriture, les élèves de la classe de Sindy sont allés en sous-groupe dans la classe de Caroline et Guylaine pour faire la lecture de leur propre histoire et échanger avec les élèves ayant une déficience intellectuelle. Dans un autre temps, ceux-ci ont remis un bricolage en lien avec chaque histoire et un diplôme à chaque lecteur. Les deux groupes ont pu souligner leurs belles réalisations en dégustant une collation qui respectait la thématique de l’activité de départ, celle du projet d’écriture.

D’autre part, Sophia Bégin, animatrice et coordonnatrice au Centre Les Fantastiques de Magog, ainsi que quelques personnes d’âge adulte ayant une déficience intellectuelle ont visité les élèves de la classe de Caroline et Guylaine. Ils ont alors pu déguster une collation santé que chaque groupe respectif avait préparée pour cette occasion. Les élèves ont par la suite pu échanger afin d’apprendre à mieux se connaître. Ils ont également offert une prestation musicale aux élèves de 3e année. Finalement, les élèves ont eu l’opportunité de poser des questions afin de découvrir la réalité d’une personne ayant une déficience intellectuelle à l’âge adulte.

L’ensemble de ces événements fut un grand succès. Lors de la prochaine année scolaire, l’école Sainte-Marguerite souhaite faire vivre à l’ensemble des élèves des projets similaires.

Défi relevé pour 40 élèves de l’Odyssée!

Par Nouvelles

Des élèves de l’école secondaire de l’Odyssée ont participé, encore cette année, au Grand défi Pierre Lavoie! Les élèves se sont entraînés plusieurs fois par semaine à l’école pour réaliser le fameux 270 km entre Québec et Montréal. Ce projet de saines habitudes de vie a mobilisé 40 adolescents, des intervenants de l’école et des parents.

Bravo et un merci chaleureux à Stéphane Bernier, l’éducateur physique, qui chapeaute toute cette organisation depuis quelques années.

De belles reconnaissances pour des élèves et une enseignante du Centre de formation professionnelle de Memphrémagog

Par Nouvelles

Deux étudiants ayant suivi le cours Lancement d’une entreprise au Centre de formation professionnelle de Memphrémagog ont été désignés lauréats régionaux, dans leur catégorie respective, lors du gala régional du Défi OSEntreprendre qui s’est tenu le 25 avril dernier au Club de golf du Mont Orford.

Il s’agit de :

  • Marie-Ève Laprise pour l’entreprise Purpop, lauréate régionale dans la catégorie Bioalimentaire avec son conjoint, Antony Damour.
  • Thierry Laurion, pour l’entreprise Insurgo Technologies Libres, lauréat régional dans la catégorie Innovations technologique et technique.

Tous les deux iront à la finale nationale du Défi OSEntreprendre qui aura lieu le 13 juin prochain à Québec.

De plus, Carolle Tousignant, enseignante du cours Lancement d’une entreprise, a également été honorée lors du gala régional. Cet hommage lui a été rendu pour son implication remarquable et durable afin d’inspirer le désir d’entreprendre dans la région.

Bravo aux deux lauréats et à Carolle.

Une élève de l’école secondaire de l’Odyssée élue jeune ministre de l’environnement

Par Nouvelles

Camille Richard-Poitras, élève en 3e secondaire, a été élue jeune ministre de l’environnement lors du 2e Sommet jeunesse sur les changements climatiques organisé par la Fondation Monique-Fitz-Back.

Ce sont vingt jeunes de 14 régions différentes qui ont été élus par leurs pairs. Ces derniers siègeront au Conseil national des jeunes ministres de l’environnement pour la prochaine année. Les jeunes élus auront pour mission de sensibiliser et de mobiliser à leur tour les jeunes de leur région et de leur école sur l’enjeu des changements climatiques. Ces jeunes leaders deviendront les visages engagés de leur région par le biais de la campagne de mobilisation Sors de ta bulle.

Pour obtenir plus d’information concernant le Sommet, consultez le communiqué émis par la Fondation Monique-Fitz-Back en cliquant ici.

J’explore la formation professionnelle de mon milieu

Par Nouvelles

Le 1er mai dernier, le Centre d’excellence en formation industrielle (CEFI) à Windsor a été l’hôte de l’activité « J’explore la formation professionnelle de mon milieu», et ce, pour une 14e année consécutive. Plus de 75 élèves des écoles primaires Notre-Dame-de-Bonsecours, Notre-Dame-des-Érables, Saint-Laurent, Saint-Gabriel et Arc-en-Ciel ont participé à des ateliers d’initiation et de sensibilisation aux différents métiers de la formation professionnelle.

Dans le but de permettre aux jeunes d’expérimenter et d’échanger sur différents métiers, sept ateliers ont été proposés aux élèves : Mécanique industrielle, Soudage-montage, Techniques d’usinage, Secrétariat et comptabilité, Pâtes et papiers, Production animale ainsi qu’Assistance à la personne en établissement de santé. Les jeunes ont eu la chance d’utiliser concrètement des outils et de réaliser des tâches spécifiques dans deux métiers de leur choix. Ils ont été appelés à démystifier la formation professionnelle, à reconnaître les qualités et les attitudes de travail nécessaires aux métiers présentés et à faire des liens avec les matières scolaires. Bien entendu, ils ont pu également découvrir ou consolider leurs goûts et leurs intérêts. À la suite de cette journée, un suivi sera proposé en classe afin de permettre aux élèves de bien intégrer l’information reçue et de faire des liens avec la connaissance qu’ils ont d’eux-mêmes.

La tenue de cette activité a été possible grâce aux membres du personnel du CEFI, aux directions des écoles primaires participantes, au personnel accompagnateur et aux professionnels responsables de l’approche orientante qui ont uni leurs efforts afin de faire de cette 14e édition un réel succès.

Nous espérons que les ateliers organisés encourageront et motiveront les élèves à s’investir dans leurs études actuelles!

Activité de peinture sur glace

Par Nouvelles

Le Stanstead College a invité 50 élèves de l’école Jardin-des-Frontières à une activité artistique à l’aréna Pat Burns. En effet, ils ont eu la chance de s’exprimer en peinturant sur la glace de l’aréna. Le projet « Paint the ice » a été chapeauté par les élèves du programme Arts visuels du collège. Les enfants ont eu énormément de plaisir!

Recherche de bénévoles pour le projet de jardin communautaire à l’école Saint-Philippe

Par Nouvelles

L’équipe du service de garde de l’école Saint-Philippe travaille actuellement sur le projet Jardin de rue et classe extérieure.

C’est le samedi 26 mai 2018 qu’aura lieu le grand jour de la fabrication et de la mise en place du jardin. Pour ce faire, l’équipe demande l’aide de bénévoles de la communauté : parents, grands-parents, tous sont les bienvenus!

Cette agréable activité sera conduite dans une ambiance de convivialité et de plaisir. Un dîner hot dog-breuvage sera fourni aux bénévoles pour les remercier. De plus, il y aura une distribution d’arbres à la communauté. Vous aurez donc la possibilité de partir avec le vôtre également!

Vous souhaitez participer?

Indiquez votre présence pour aider les organisateurs à coordonner l’activité en cliquant ici. Ce petit formulaire vous permettra de préciser quand vous pourrez vous joindre à eux, quelle tâche vous préférez effectuer et si vous pouvez apporter des outils.

Évidemment, les enfants sont les bienvenus. Ils pourront participer à quelques tâches sécuritaires et jouer au parc-école. Chaque parent sera toutefois responsable de son enfant.

* Notez qu’en cas de mauvais temps, la journée pourrait être remise au dimanche 27 mai 2018.

Le Jardin de rue et classe extérieure a pour but :

  • de devenir une solution pour s’approvisionner autrement en fruits et légumes biologiques afin de garnir les boites à lunch des enfants dans le besoin;
  • d’offrir des collations saines et nutritives aux enfants de l’école;
  • d’enseigner aux enfants l’origine des aliments;
  • de vivre l’expérience de la production et de la transformation (denrées inutilisées);
  • d’offrir un endroit pour former la communauté, par le biais d’ateliers culinaires (boite à lunch et repas sains) et de cuisine collective intergénérationnelle;
  • de conscientiser le quartier, l’école et les enfants à manger des aliments sains et frais pour un avenir en santé;
  • d’offrir un lieu d’échange entre les membres de la communauté;
  • de partager connaissances et ressources (plants, pousses, fleurs, arbustes, semences, etc.);
  • d’embellir et de rendre utile une portion de la cour d’école et du quartier; et,
  • de permettre la tenue de classe extérieure autant pour la communauté (formation, activité culinaire ou autre) que pour les élèves de l’école (titulaire voulant enseigner dehors).

Le personnel de l’école Saint-Philippe vous remercie de votre support. Ce projet leur tient particulièrement à cœur et sans l’engagement des parents, il ne pourrait être réalisé.

Saint-Pie-X, une école active!

Par Nouvelles

Lors de la course du Défi Memphré, qui s’est déroulée le 5 mai à la plage des Cantons, l’école Saint-Pie-X s’est vu remettre le prix de l’école la plus active. 

Ils étaient plus de 70 jeunes à courir 5 km entourés de leurs enseignantes. Cinq élèves de l’école ont d’ailleurs remporté une place sur le podium. Félicitations à Gabriel St-Jacques, à Hugo Boutin, à Félix Billette, à Éliane Bédard, à Molly Veilleux et à tous les participants de ce grand défi.

D’autres élèves ont également pris part au défi en faisant une course de 2 km, dont Émily Billette, qui a reçu l’or dans sa catégorie, et Malik Lambert, qui a obtenu la médaille de bronze au 1 km. 

Merci aux parents d’encourager l’activité physique et les bonnes habitudes de vie!

Pièro B. Choquette grand gagnant de l’Art de s’exprimer

Par Nouvelles

C’est un élève de la Commission scolaire des Sommets, Pièro B. Choquette, qui a remporté la grande finale du concours l’Art de s’exprimer, organisé par le Club Optimiste.

Avec son texte, l’élève de sixième année de l’école Saint-Pie-X a d’abord remporté la finale locale de Magog-Orford, puis la finale régionale de Sherbrooke, pour ainsi être le grand gagnant du district Sud du Québec qui regroupe 48 Clubs Optimistes.

Lors de la grande finale, qui s’est déroulée dimanche dernier à Sainte-Hélène-de-Bagot, Pièro a présenté le conte des trois petits cochons revisité et actualisé à sa façon. La morale de son histoire étant qu’il ne faut jamais se fier aux rumeurs qui courent.

Félicitations à Pièro pour son talent d’orateur. Il s’est vu remettre des bourses en argent pour souligner ses performances à chaque étape du concours.

Faire des maths autrement!

Par Nouvelles

Les élèves de 1re secondaire en santé globale ont réalisé un projet d’envergure en classe de mathématiques cette année. Les élèves, accompagnés de leur enseignante Caroline Pedneault, ont mené une étude portant sur le stress chez les jeunes.

Tous les élèves de l’école secondaire l’Escale ont d’ailleurs complété un questionnaire sur ce sujet. « L’idée m’est venue dès le début de l’année scolaire, mentionne l’enseignante. Je trouvais que les jeunes de ce groupe se comparaient beaucoup entre eux. Pour certains, cela était malsain et devenait une source de stress. Pour d’autres, leur sentiment de vouloir bien performer rendait leurs périodes d’évaluations tellement stressantes qu’ils avaient de la difficulté à se gérer eux-mêmes. » Afin qu’ils comprennent davantage le stress, les sources et les impacts que cela peut avoir dans leur vie quotidienne, l’enseignante leur a suggéré d’effectuer quelques recherches et de s’en inspirer pour bâtir un questionnaire.

Près de 500 élèves de l’école ont rempli ce questionnaire. Lors de la compilation des résultats, les jeunes ont vite compris qu’ils n’étaient pas les seuls à vivre du stress. Ils ont aussi réalisé que le stress se vivait et se contrôlait différemment pour certaines personnes. Ce projet s’est conclu par deux midis de détente lors de la Semaine du mieux-vivre qui a lieu en février : un midi yoga et un midi de conseils sur la respiration et les techniques d’auto-massage, le tout animé par Kelly-Ann Giguère, kinésiologue. Environ 50 élèves de l’école ont bénéficié de ces deux ateliers. Une session de trois rencontres a aussi été offerte à certains élèves du groupe de santé globale afin de répondre plus précisément aux besoins particuliers de certains d’entre eux.

Évidemment, les jeunes ont appris énormément sur les statistiques à travers ce projet concret. Du vocabulaire précis aux sources d’erreurs possibles, de la compilation des résultats avec le programme Excel à l’interprétation et la présentation des résultats, tout y a passé. Bref, de beaux apprentissages sur les mathématiques, mais aussi sur eux-mêmes et sur les gens qui les entourent. « Ils étaient très fiers d’eux, de leur implication et de l’ampleur qu’a pris le projet, bien malgré eux! » conclut l’enseignante. Voici d’ailleurs la présentation des résultats qui a été montrée à l’ensemble de l’école. Encore bravo à tout le groupe!

Le méchoui pour le projet de la cour d’école : une réussite sur toute la ligne!

Par Nouvelles

Le 28 avril dernier a eu lieu le souper méchoui organisé dans le but d’amasser des fonds pour le projet de l’embellissement de la cour de l’école Saint-Barthélemy. De mains de maître, deux parents d’élèves, Evelyne Girard et Marie-Ève Vézina, se sont entourés d’une équipe de bénévoles dynamiques pour créer une soirée haute en couleur. Encan, repas copieux, soirée dansante… Le plaisir était au rendez-vous! Sans l’implication de partenaires et de commanditaires qui ont donné généreusement dans ce projet ambitieux, cette soirée n’aurait pas pu être une réussite!

Activité de touch-football

Par Nouvelles

Le mercredi 2 mai 2018, les élèves du profil santé globale de l’école Brassard-Saint-Patrice ont participé à une activité de touch-football à l’école secondaire de la Ruche.

M. Sébastien Hénault et des joueurs de l’équipe de football du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke ont organisé des ateliers d’initiation sur le terrain synthétique de football.

Les élèves ont eu beaucoup de plaisir!

Conception web : Standish Communications