La rentrée scolaire 2018-2019 à la CSS

Par Nouvelles

Les 31 écoles primaires et secondaires de la Commission scolaire des Sommets (CSS) accueilleront environ 8 137 élèves le lundi 27 août pour l’année scolaire 2018-2019. Le personnel enseignant s’affaire depuis le 22 août pour préparer la rentrée scolaire alors que le personnel administratif et de gestion des établissements et du centre administratif y travaille déjà depuis quelques semaines.

Pour tous les détails sur la clientèle scolaire, le transport ainsi que les nouveautés pour la rentrée 2018-19, consultez le communiqué de presse.

Bonne rentrée à tous!

Les études, la priorité!

Par Nouvelles

Dès la rentrée des classes, il est important d’inciter les jeunes à adopter des stratégies visant à bien concilier leurs études et leur travail. C’est pourquoi le Projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie (Projet PRÉE) lance un message clair aux employeurs et aux étudiants : Les études, la priorité!

Vous êtes un étudiant, un employeur, un intervenant ou un parent? Visitez le site jechoisismonemployeur.com qui offre une panoplie de conseils et d’outils qui pourraient vous être utiles.

 

Séance du 21 août 2018

Par Les lendemains du conseil

Le conseil des commissaires a adopté deux résolutions afin de nommer le responsable de la sécurité informatique et les coordonnateurs sectoriels de la gestion des incidents de la Commission scolaire des Sommets.

Le conseil des commissaires a adopté une résolution afin de modifier la demande de subvention en lien avec la modernisation de la piste d’athlétisme de l’école secondaire de la Ruche. Il a octroyé le contrat pour les travaux de réfection à la firme Germain Lapalme et fils Inc.

Le conseil des commissaires a adopté deux résolutions afin que la Commission scolaire des Sommets soumette des demandes d’ajout d’espace pour les écoles primaires de l’Arc-en-Ciel et des Deux Soleils.

Une formation en transport par camion débute bientôt à Windsor

Par Nouvelles

En collaboration avec le Centre de formation en transport de Charlesbourg, le Service aux entreprises de la Commission scolaire des Sommets offre la formation en transport par camion. D’une durée de 20 semaines, ce programme mène à un diplôme d’études professionnelles (DEP) et est financé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES).

Les cours débutent le 15 octobre 2018. Les personnes âgées de 17 et 18 ans peuvent être admises sous certaines conditions.

Une séance d’information aura lieu le 5 septembre prochain à 19 h au Centre d’excellence en formation industrielle (100, rue Boisjoli à Windsor, local 107).

Pour en savoir plus : https://www.csdessommets.qc.ca/formations/formation-en-transport-par-camion/

Une classe extérieure voit le jour à l’Odyssée de Valcourt

Par Nouvelles

Des élèves et des enseignants de l’école secondaire l’Odyssée de Valcourt, de même que des membres de la communauté, ont mis la main à la pâte le 10 août dernier pour créer la première classe en plein air de l’établissement.

La classe du Saule est une initiative du projet Carboneutre de l’école. Dans un monde où les élèves sont de plus en plus branchés sur des appareils électroniques qui les isolent de leur entourage et de leur environnement, la classe extérieure donne vie aux apprentissages, favorise l’intégration des saines habitudes de vie et accroît l’imagination et l’enthousiasme des jeunes et des enseignants.

Cette classe sera un excellent endroit pour explorer le monde qui les entoure. Toutes les matières pourront bénéficier de ce milieu d’apprentissage stimulant.

Pour tous les détails sur ce projet : https://carboneutre.csdessommets.qc.ca/la-construction-de-la-classe-du-saule/

Une directrice d’un centre de formation professionnelle en mission au Mali

Par Nouvelles

Du 23 juin au 6 juillet 2018, Mme Chantal Landry, directrice en formation professionnelle, était au Mali pour une mission de développement international.

La Commission scolaire des Sommets s’implique effectivement, en partenariat avec Éducation internationale, au niveau du Projet pour l’employabilité des jeunes au Mali (PEJM).

Plus précisément, le rôle de Chantal Landry était de procurer de la formation aux gestionnaires de cinq centres de formation professionnelle puis aux représentants ministériels et politiques associés à ces centres.

Dans son ensemble, le PEJM vise à :

  • Contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration de l’employabilité des jeunes par la formation professionnelle qualifiante dans les domaines de la transformation agroalimentaire, de la mécanique de véhicule et de la menuiserie métallique.
  • Améliorer l’offre et l’accès à des formations professionnelles qualifiantes répondant aux besoins du marché du travail malien.
  • Appuyer l’insertion professionnelle des jeunes au marché du travail.
  • Promouvoir la formation professionnelle comme moteur de réussite professionnelle.
  • Appuyer la direction de cinq centres de formation professionnelle maliens, pour un total de 1 000 élèves dans quatre régions.
  • Sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat et soutien à l’insertion socioprofessionnelle.

Pour en savoir plus sur les projets d’Éducation internationale : http://www.education-internationale.com/developpement-international/projets-realises/

Conception web : Standish Communications